L’avortement : Une histoire romanesque en 1966 de Richard Brautigan

51Pq2t1tY5L._SY344_BO1,204,203,200_

Quatrième de couverture:

Un homme vit cloîtré dans une bibliothèque insolite qui accueille jour et nuit des manuscrits refusés par les éditeurs. Un jour, une femme sublime vient lui confier son livre. Elle raconte l’histoire de son corps, cette  » horrible chose  » qu’elle ne supporte plus. Entre le bibliothécaire farfelu et cette étrange créature, une histoire d’amour est née, et les ennuis commencent.

Mon avis:

C’est la première fois que je lis un livre de Richard Brautigan et j’espère pouvoir vite recommencer !
Une histoire originale : un bibliothécaire qui accueille des manuscrits farfelus refusés par des éditeurs et une femme complexée par son corps trop « grand » pour elle. Deux paumés quoi !
La plume de Brautigan apporte beaucoup de tendresse. On suit ces personnages fragiles faire un choix important. Racontée avec pudeur et délicatesse, la complicité grandissante des deux personnages est très émouvante. J’ai été totalement conquise. Seul petit bémol : le nombre de pages, le livre est trop court pour pouvoir s’attacher complètement aux personnages.

Ma note: 4/5

Citation:

« J’ai apporté un livre ici ce soir où je dénonçais mon corps, le trouvant, disais-je, grotesque et éléphantesque, mais maintenant j’ai comme une envie de prendre cette gauche machine et de l’allonger à vos côtés, ici, dans cette bibliothèque étrange et inconnue. »

Publicités

Une réflexion sur “L’avortement : Une histoire romanesque en 1966 de Richard Brautigan

  1. Pingback: Tag : Qui a peur du grand méchant livre ? | marcelpois

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s