No et moi de Delphine de Vigan

9782253124801-T

Quatrième de couverture:

Elle avait l’air si jeune. En même temps il m’avait semblé qu’elle connaissait vraiment la vie, ou plutôt qu’elle connaissait de la vie quelque chose qui faisait peur. D. V.

Adolescente surdouée, Lou Bertignac rêve d’amour, observe les gens, collectionne les mots, multiplie les expériences domestiques et les théories fantaisistes. Jusqu’au jour où elle rencontre No, une jeune fille à peine plus âgée qu’elle. No, ses vêtements sales, son visage fatigué, No dont la solitude et l’errance questionnent le monde. Pour la sauver, Lou se lance alors dans une expérience de grande envergure menée contre le destin. Mais nul n’est à l’abri…

Mon avis:

Mon premier Delphine de Vigan… et cette question dans ma tête : « Mais pourquoi l’avoir découverte seulement maintenant ?! »

C’est la quatrième de couverture qui a fait que je choisisse ce livre, synopsis court mais qui donne envie de découvrir le personnage de Lou. Cette jeune surdouée est seule. Entre une mère aussi bavarde qu’un mur et l’absence totale d’amis à l’école, Lou passe le plus clair de son temps à poser des hypothèses, élucider des problèmes et multiplie les expériences plus farfelues les unes que les autres. Mais cette morne vie est chamboulée par sa rencontre avec une autre solitude, No.

À peine plus âgée qu’elle, No vit dans la rue, pas de papa, pas de maman, pas de chez soi, seulement quelques sacs qui contiennent de petites affaires. Lou va se prendre d’affection pour cette jeune fille et remuer ciel et terre pour l’aider.

J’aime beaucoup les histoires d’amitié et notamment lorsque ce sont des amitiés auxquelles on ne s’attend pas. Lou et No sont différentes sur plusieurs points mais leur solitude les rapproche et c’est ce qui m’a plu dans cette histoire. Delphine de Vigan a su mettre en valeur ses personnages, je me suis attachée à chacun d’entre eux. Lou est à la fois lucide et naïve, No un agneau derrière sa grande gueule mais également Lucas, le caïd du lycée, qui sera surtout l’ami des deux jeunes filles.

En toile de fond de cette amitié, le livre soulève des questions à propos des sans-abris à travers le regard d’adolescents. J’ai trouvé cela intéressant, il n’y a pas de réponse à la fin mais ce court roman permet de se rendre compte de la vie des SDF, avec des mots simples et clairs pour les adolescents comme pour les plus grands.

Aurais-je autant aimé cette histoire sans la plume de Delphine de Vigan ? Sûrement pas, elle a l’art d’employer les mots justes, le pouvoir de rendre les silences bien bavards.

Ce fut un coup de cœur pour ma part. Et je n’attendrai pas cent ans avant de lire un autre de ses livres.

J’ai aussi très envie de voir l’adaptation cinématographique… L’avez-vous vu ? Peut-être pourrais-je partager mon avis avec vous ?

Ma note: 5/5

Citations:

« Le fait d’exprimer l’absence de quantité par un nombre n’est pas une évidence en soi. Je l’ai lu dans mon encyclopédie des Sciences. L’absence d’un objet ou d’un sujet s’exprime mieux pas la phrase « il n’y en a pas » (ou « plus »). Les nombres demeurent une abstraction et le zéro ne dit ni l’absence ni le chagrin. »

« Depuis longtemps je suis insomniaque, un mot qui finit comme maniaque, patraque, hypocondriaque, bref un mot qui dit que quelque chose se détraque… »

«  Il y a par exemple que moi aussi j’en ai marre, marre, marre d’être toute seule, marre qu’elle me parle comme si j’étais la fille de la gardienne, marre des mots et des expériences, marre de tout. Il y a que je voudrais qu’elle me regarde comme les autres mères regardent leurs enfants, il y a que je voudrais qu’elle reste le soir près de mon lit pour discuter avant d’éteindre la lumière, sans avoir l’impression qu’elle suit le marquage au sol et qu’elle a appris le dialogue par coeur. »

Publicités

6 réflexions sur “No et moi de Delphine de Vigan

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s