Nous trois ou rien de Kheiron

328187.jpg-r_640_600-b_1_D6D6D6-f_jpg-q_x-xxyxx

Je connaissais Kheiron pour son rôle dans la série Bref, il ne me semble pas l’avoir croisé ailleurs depuis. Jusqu’à ce que je tombe sur la bande annonce de Nous trois ou rien. Pour son premier film, Kheiron choisit de raconter l’histoire de ses parents. Celle de leur départ d’un Iran sous le joug d’une dictature, pour s’installer dans une cité parisienne.

309404.jpg-r_640_600-b_1_D6D6D6-f_jpg-q_x-xxyxx

La première partie du film raconte l’enfance d’Hibat Tabib dans un Iran contrôlé par le régime du Shah. Le jeune garçon souhaite devenir avocat et s’engage de plus en plus en politique. Il entre dans la résistance, se fait emprisonner, tandis que la foule gronde dans les rues, la destitution du tyran. Un dictateur en appelant un autre, l’arrivée au pouvoir de l’ayatollah Khomeini pousse un Hibat désormais libéré, marié et père d’un jeune bébé, à quitter le pays.

Paris. Seine-Saint-Denis. Hibat, Fereshteh et leur fils arrivent dans la banlieue de Pierrefitte. La famille s’intègre peu à peu et commence à participer à la vie associative de la cité.

347436.jpg-r_640_600-b_1_D6D6D6-f_jpg-q_x-xxyxx

Dans le rôle de son propre père, Kheiron nous livre un récit doux et bienveillant malgré la dureté du propos. Si la première partie du film est prenante et émouvante par l’aspect politique évoqué, – les épisodes de torture en prison nous ramènent carrément à la réalité, la suite gagne en légèreté. Les scènes dans la cité sont souvent très drôles, je pense notamment aux scènes du cours sur la sexualité donné aux femmes du quartier ou encore lorsqu’elles visitent Fontainebleau. On peut alors reprocher au film son abondance de bons sentiments, mais à mon sens, cela donne toute sa particularité au film. Bien que ce soit une histoire vraie dont le contexte politique est bien présent sans en être le thème central, Kheiron offre avant tout une histoire sur la famille.

Les acteurs sont aussi très bons. Beaucoup de jeunes talents très en vogue en ce moment, comme Leïla Bekhti dans le rôle de Fereshteh, Alexandre Astier qui interprète le Shah d’Iran, la chanteuse Camélia Jordana et d’autres interprètes prometteurs. Enfin, le couple Gérard Darmon et Zabou Breitman brille par leur jeu à la fois drôle et touchant.

306904.jpg-r_640_600-b_1_D6D6D6-f_jpg-q_x-xxyxx

Tendre, drôle et émouvant, le film de Kheiron est une vraie réussite. J’ai passé un très bon moment et ne peux que vous recommander ce délicieux divertissement.

4/5

Publicités

13 réflexions sur “Nous trois ou rien de Kheiron

  1. Beaucoup aimé le film ! C’était l’émission ONPC qui m’avait donné envie de le voir. Comme on a des gouts en commun je m’abonne héhé.
    Si tu as envie d’aller faire un tour sur mon blog, j’écris une histoire sous forme de scénarios (au début, c’est un peu bizarre mais on s’y fait!) et je suis toujours ouvert à toutes les critiques. Si tu as le temps et le coeur à l’ouvrage !
    Bonne continuation

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s