Une bible de Philippe Lechermeier et Rebecca Dautremer

20141115-rebecca-dautremer-une-bible

Quatrième de couverture:

La Bible comme un roman !

La Bible est constituée de centaines d’histoires qui ont façonné nos civilisations. Pour chacun d’entre nous, croyant ou non, connaître ces histoires dans leur richesse est un formidable voyage. Philippe Lechermeier nous y convie ici. En habile conteur et véritable magicien de la langue, il réinvente une forme pour chacune d’elles et recrée ainsi « Une bible » afin que la transmission culturelle s’accomplisse. Dans un même esprit de respect et d’entière liberté, Rébecca Dautremer repousse les frontières de son art pour mieux revisiter les scènes ainsi racontées et faire voler en éclat le cadre de nos représentations habituelles.

Mon avis:

Qui n’a jamais entendu de Noé, d’Abraham, de Moïse, de Salomon ou de David ? Mais qu’en est-il de leur histoire ? De leur place dans la Bible ? Avec honte, je vous confesse que ce sont des questions auxquelles je n’aurais pu répondre… Alors, j’ai décidé de combler cette triste lacune mais sans être véritablement sérieuse non plus puisque j’ai choisi Une bible racontée par Philippe Lechermeier et illustrée par Rébecca Dautremer.

Loin de moi l’idée de me convertir, c’est en tant que texte littéraire et délice pour les yeux que j’aborde cet ouvrage. Philippe Lechermeier vulgarise les versets de la Bible en petites histoires à déguster tranquillement. Récits, contes, poèmes et même une pièce de théâtre parcourent les pages de cette adaptation. Les textes sont très accessibles, cela peut être un bon point de départ pour faire découvrir la Bible aux plus jeunes. L’idée n’est pas de convertir, simplement d’en connaître davantage sur un livre qui est la source d’inspiration de bien d’oeuvres littéraires et artistiques. Et pourquoi se priver des mots de Philippe Lechermeier ? Déjà avec Journal secret du Petit Poucet et Princesses oubliées ou inconnues, je découvrais des textes emplis de poésie et de tendresse où chaque phrase est un voyage. Et ici, le charme opère encore, que l’on soit croyant ou non, on se laisse forcément porté. Le seul bémol, serait que l’on ne fait que survoler le texte biblique, tout n’est pas mentionné ou détaillé, on en apprend peu finalement. Surtout que le Nouveau Testament est moins évoqué que l’Ancien Testament, c’est dommage.

Mais venons en à la partie que je préfère, les illustrations. Si vous ne connaissez pas les travaux de Rébecca Dautremer, courrez vite y remédier, je suis presque sûre que vous ne serez pas déçus ! Ici, Rébecca Dautremer a su illustrer des passages clés de la Bible tout en gardant son style. Ce sont des dessins précis et détaillés auxquels elle a insufflé des éléments contemporains qui donnent modernité et poésie à l’ensemble de l’ouvrage. Gros plans sur des visages, paysages sauvages tout y passe et on s’attarde avec plaisir pour déguster chaque détail. Qu’ils soient en noir et blanc ou en couleur, au crayon ou à l’encre, qu’ils prennent une partie de la page ou son entièreté, les illustrations sont tout simplement à couper le souffle.

« La Bible comme un roman », le pari est tenu. Une mise en page réussie, un texte enchanteur et des dessins majestueux, le duo de choc Lechermeier-Dautremer a encore frappé.

Ma note: 4/5

Je vous laisse ici la préface de l’auteur Philippe Lechermeier pour comprendre toute la portée de l’ouvrage…

« Parce que raconter la Bible, c’est raconter notre histoire, une histoire faite de milliers de mythes, de contes et de légendes. Comment comprendre le monde sans tous ces récits ? Comment l’appréhender sans savoir qui sont Abraham, Goliath, la reine de Saba et Marie-Madeleine ? Comment décrypter l’art, l’architecture, la littérature sans connaître les fondations fabuleuses de notre société ? La Bible n’appartient pas qu’à la religion. La Bible est un bien commun. Qu’on soit croyant ou non croyant et qu’on le veuille ou non, ses mythes ont façonné nos sociétés, ils s’immiscent dans notre vie quotidienne, ils circulent dans notre inconscient. En écrivant ce texte, j’ai voulu que chacun puisse reprendre ce qui lui appartient. Une Bible n’est pas La Bible. Une Bible est faite d’histoires qui se répètent et se réinventent. Des histoires que l’on raconte. Qui nous racontent. »

81JMIsVfOlL

91iuWnnKTuL81QcEgqc-KL

Publicités

4 réflexions sur “Une bible de Philippe Lechermeier et Rebecca Dautremer

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s