Un océan d’amour de Wilfrid Lupano et Grégory Panaccione

Couv_227927

Quatrième de couverture:

Exceptionnellement, vous trouverez la quatrième à la fin de l’article…

Mon avis:

Un océan d’amour est à la fois un récit drôle et tendre sur la vie d’un couple breton, un drame environnemental, un hommage à Gaston Lagaffe, une escapade à Cuba, enfin, un parfum d’ambiance option sardine à l’huile.

L’histoire commence un matin, très tôt, alors que le pêcheur aux gros binocles se lève, son épouse, en habit traditionnel breton, lui prépare amoureusement une bonne crêpe garnie. Tandis que l’homme se régale, elle lui glisse dans son panier-repas, comme à son habitude, une boite de sardine à l’huile qu’il pourra déguster lors de son déjeuner. À la tête désabusée du pêcheur, pas sûr que cette boîte vaille une crêpe. Un au revoir affectueux sur le pas de la porte, et le couple ne sait pas encore quelle aventure extraordinaire il va vivre.

Lupano & Panaccione nous raconte un périple riche en émotion et en sel marin. Mais l’originalité va plus loin puisque cette bande dessinée est totalement muette (aucune bulle à l’horizon). Toutefois, la compréhension reste simple grâce aux planches nombreuses et riches en expressions. Les pages se dévorent et défilent à une allure folle. Malgré une barrique de bons sentiments et des situations rocambolesques en pagaille, le lecteur embarque. C’est un récit qui soulève des questions sociétales, mais surtout qui aborde la vie d’un couple prétendument ordinaire, qui s’aime tout simplement.

Conquise.

Alors, qu’attendez-vous ? À l’abordage moussaillons !

Ma note: 4,5/5

Extraits:

« À consommer de préférence avant que la mer ne fasse plus rêver. »