Meurtres entre soeurs de Willa Marsh

30602_1582349 Quatrième de couverture:

Olivia et Emily, des demi-sœurs, vivent une enfance heureuse dans l’Angleterre des années 1950. Jusqu’au jour où Mo et Pa font un troisième enfant : Rosie, la petite princesse, leur préférée. Une vraie peste. Peu à peu, Rosie parvient à empoisonner l’existence de toute la famille, poussant Olivia et Emily dans leurs derniers retranchements. Comment s’en débarrasser ? Coups bas, manipulations en tous genres, vengeances : impossible de s’ennuyer à la lecture de ce roman jubilatoire, aux héroïnes aussi cyniques que déjantées. Un festival d’humour noir !Willa Marsh brosse un tableau acide des relations fraternelles, de l’âge tendre jusqu’à la retraite sur le petit air de « famille je vous hais ».

Mon avis:

Une cuillère à soupe de cynisme, une pincée de nostalgie, des baies empoisonnées, le tout saupoudré d’un humour grinçant, voilà qui dépeint le fabuleux roman « Meurtres entre soeurs » de Willa Marsh. Roman regorgeant d’humour noir, aux héroïnes complètement farfelues mais aussi totalement attachantes.

L’histoire se déroule dans l’Angleterre des années 1950, deux demi-soeurs, Olivia et Emily (ou Livy et Em, ou encore Liv et Emmy) tentent de faire la peau à la petite dernière de la famille, Rosie. Cette dernière dont le but est de mettre un tohu-bohu infernal dans la famille, va empoisonner la vie de ses sœurs du berceau jusqu’à l’âge mûr.

Ce livre est à la fois drôle par son humour parfois très théâtral ; les interrogations et les doutes des parents face à l’adolescence des jeunes filles (« Tous les âges sont délicats. ») les innombrables bêtises des gamines, la tante Pamela et son caractère hors-du-commun mais aussi émouvant par la relation mère-filles une fois que celles-ci sont devenues des adultes, la jalousie qui deviendra obsessionnelle chez les trois soeurs, la complicité, le jugement…

Ce roman, très court, m’a beaucoup plu par son écriture légère et sucrée et évidemment grâce à son humour so british. Aussi, la fin est exquise !

Et puis la couverture du Livre de Poche est très jolie !

Ma note: 4/5

Citation:

 « Rosie douillettement installée dans la maison de Rup à Chelsea, mène une existence de plaisir et de fêtes ininterrompues. Bien qu’ils aient l’intention de fonder une famille, ils ne se sentent pas encore prêts. Après tout, Rosie est si jeune, et Rup n’est pas tout à fait « établi ». 

– Etabli comme quoi ? demande Livy à Em, sur un ton caustique.

– Comme le plus grand couillon de Londres, répond Emmy. »

Publicités

Une réflexion sur “Meurtres entre soeurs de Willa Marsh

  1. Pingback: Tag : Qui a peur du grand méchant livre ? | marcelpois

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s